Les punk à chien ne prennent pas l’avion

Quand l’arrêt du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes ravive l’usage de l’expression punk à chien.

Florilège

https://twitter.com/Studiocrapulax/status/949982662273323008

« Les contrôles d’identité discriminatoires, appelés contrôles d’identité « au faciès », décrivent la pratique visant le fait de « recourir à des critères d’apparence plutôt qu’au comportement individuel pour fonder la décision de contrôler l’identité d’une personne »34. Et l’enquête menée par Fabien JOBARD et René LÉVY d’octobre 2007 à mai 2008 a, par exemple, montré que les personnes d’origine subsaharienne « couraient entre 3,3 et 11,5 fois plus de risques que les Blancs »35 d’être contrôlées et que les personnes de type nord-africain couraient « entre 1,8 et 14,8 fois plus de risques que les Blancs »36 d’être contrôlées. Si la couleur de peau est bien un facteur déterminant du contrôle d’identité, l’étude montre qu’il en est de même de la tenue vestimentaire37. Ainsi, les contrôles d’identité ont pu être plus fréquents à l’encontre des personnes portant des vêtements associés aux cultures jeunes comme les styles « hip-hop », « tecktonic », « punk », « gothique »38. Pourtant, les différents contrôles d’identité prévus par la loi française, principalement par l’article 78-2 du Code de procédure pénale, doivent être fondés sur des critères autres que ceux de l’apparence. » Céline Chassang, Jacqueline Domenach, Thomas Dumortier, Claire Langlais, Marjolaine Roccati, Morgan Sweeney et Marc Touillier, « Chronique de droit des discriminations (octobre 2016-mars 2017) », La Revue des droits de l’homme [En ligne], Actualités Droits-Libertés, mis en ligne le 06 juin 2018, consulté le 17 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/revdh/3869 ; DOI : 10.4000/revdh.3869

 

 

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search